[sam_zone id=1]

Jean Charles Naouri et Casino prévoient 2 milliards de cessions d’actifs supplémentaires

Jean Charles Naouri et Casino cède 2 milliards actifs

Le groupe Casino, l’un des leaders français du secteur de la Distribution, fait l’objet depuis plus d’un an d’attaques spéculatives de fonds vautours anglo-saxons, qui ont conduit sa maison-mère à se mettre en procédure de sauvegarde le temps d’alléger le poids de sa dette. Pour sortir de cette situation, le groupe de Jean-Charles Naouri doit vendre des actifs dans les mois à venir avec un objectif chiffré : 2 milliards d’euros de cessions d’ici 2021.

Fragilisé depuis des années par le poids de sa dette et les chamboulements structurels du secteur de la distribution (notamment l’émergence du commerce électronique), le groupe Casino doit réduire son endettement à court et moyen terme. Après plus de 2 milliards d’euros de cessions effectuées ces derniers mois (notamment par la vente de murs de magasins), Jean-Charles Naouri veut accélérer d’ici le premier trimestre 2021.

Et pour se mettre à l’abri des manœuvres des fonds spéculatifs, qui ne rechignent jamais à miser contre des entreprises pour les faire se déprécier, le Conseil d’Administration de Rallye (la maison-mère du groupe Casino), a validé la cession d’actifs à hauteur de 2 milliards d’euros d’ici  début 2021.

En parallèle de ces cessions, dont la teneur précise n’a pas été confirmée même si des informations de Presse évoquent notamment la cession de la filiale Go Sport, spécialisée dans les équipements sportifs, Jean-Charles Naouri a récemment dévoilé un plan stratégique pour l’année 2022, qui prévoit notamment l’accélération du positionnement du groupe sur le e-commerce et le premium en France, mais aussi sur le développement de ses activités à l’international.

Dans le cadre de ce plan, la direction du groupe Casino veut se positionner sur de nouveaux métiers à fort potentiel de croissance comme l’exploitation des données, les data centers et même l’énergie. L’annonce de ce délestage de 2 milliards d’actifs pourrait avoir plusieurs conséquences sur l’évolution des formats de magasins.

In this article