[sam_zone id=1]

Un opéra commune pour Nantes, Angers et Rennes ?

Non, l’Opéra n’existe pas qu’à Paris ! Bonne nouvelle donc pour les habitants de Nantes, Angers et Rennes il semblerait que les Opéras se rapprochent et optent pour une programmation commune. En outre la programmation prend un coup de neuf avec des mises en scène modernes et chatoyantes. 

Une fusion de deux institutions au profit d’un programme modernisé ?

Alain Surrans et Matthieu Rietzler, directeurs respectifs des opéras de Nantes-Angers et de Rennes promeuvent des spectacles produits en commun à l’image du Vaisseau fantôme de Richard Wagner ! L’objectif est de limiter les coûts de production tout en démocratisant l’accès aux salles de l’opéra. Pour Alain Surrans comme Matthieu Rietzler, nul besoin d’être un grand connaisseur de l’opéra pour pouvoir en apprécier sa beauté. Ainsi une fusion avec une direction commune pourrait être la touche ultime de cette conception de l’opéra. Toutefois aujourd’hui cette action ne demeure pas confirmée.

De nouvelles créations pour un public élargi

A l’affiche des deux Opéras, le spectateur pourra savourer des mises en scènes classiques comme modernes : Hamlet d’Ambroise Thomas, L’inondation de Joël Pommerat /Francesco Filidei, La Clémence de Titus de Mozart et Madame Butterfly de Puccini ! Ainsi Alain Surrans a notamment déplacé sa troupe dans des centres sociaux ou des maisons de retraite pour donner un aperçu des spectacles de l’Opéra. Outre ce choix de programmation, les deux Opéras proposent aussi des prestations annexes comme des boissons de type champagne à l’entracte au bar de l’opéra.
Bonne nouvelle toutefois, nul besoin de venir en robe longue ou en costume cravate. A l’opéra, certains spectateurs portent jeans et baskets sans pour autant offusquer les foules. Pour Alain Surrans les étoiles dans les yeux des spectateurs sont sa meilleure récompense.

In this article