Différence entre le polystyrène expansé et extrudé

Découvrez dans cet article la différence entre le polystyrène expansé et extrudé.

Pour un projet de rénovation d’une maison et d’artistique, l’usage des matériaux en polystyrène est incontournable. Plus courant, le polystyrène s’utilise souvent dans les travaux d’isolation ainsi que dans la mise en œuvre de décoration. Ce matériau est non seulement très léger, mais également facile à manœuvrer. Il convient de savoir qu’il en existe deux catégories, notamment le polystyrène expansé et celui extrudé. Chacun à ses spécificités et avantage, mais aussi des limites. Cet article va mettre au point la différence entre le polystyrène expansé et extrudé.

Tout savoir sur le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé

Le polystyrène expansé et celui extrudé sont tous des matériaux isolants. Ils se caractérisent particulièrement par leur prix accessible et une installation faisable.

L’EPS et le XPS se distinguent par divers procédés de fabrication se concrétisant par de différentes caractéristiques thermiques.

Il est nécessaire de détailler les propriétés générales et spécifiques du matériau utilisé pour l’isolation d’une maison. Parallèlement, il faut savoir les points forts et inconvénients du polystyrène expansé et extrudé. Cela permettra de déterminer sa capacité pour les travaux d’isolation d’une maison sur les murs, des combles ou des sols.

Le polystyrène expansé

Appelé aussi PSE ou EPS, le polystyrène expansé est un matériau isolant abordable et performant. Il s’agit d’un isolant synthétique sous forme de mousse plastique rigide, obtenu par des dérivés du pétrole prenant une couleur grise ou blanche.

Le mode de fabrication d’un polystyrène est basé sur l’expansion de bille de monomère styrène grâce à la vapeur d’eau, à la chaleur et au gaz pentane. C’est là que vient le nom « expansé ».

Ce processus aboutit à une concentration de bulles d’air qui sont capturées dans la structure même du polystyrène, donnant à celui-ci ses priorités et propriétés d’isolation thermique. C’est fiable pour la construction et la rénovation.

Atouts du polystyrène expansé

Le polystyrène expansé (PSE) a l’avantage d’être :

  • Très léger : le matériau est effectivement conditionné sous la forme de plaques et de panneaux de faible épaisseur ;
  • Un isolant à prix abordable ;
  • Un transportable, facile à manier, à découper et à poser ;
  • Résistant à l’humidité et à l’eau sans perdre ses efficacités d’isolation thermique : le polystyrène expansé bloque, en effet, les transferts d’humidité entre l’extérieur et l’intérieur.

De plus, l’EPS est disponible en bille qui s’injecte dans un vide sanitaire, les combles ou les murs creux. Ce modèle de polystyrène expansé permet de combler des parties qui présentent un vide d’air.

En outre, il existe plusieurs alternatives en termes de mise en place des plaques et panneaux de PSE, à savoir : des possibilités de collage, de fixation avec des chevilles ou de disposition entre des rails.

Inconvénients du polystyrène expansé

Malgré les points forts du polystyrène expansé, celui-ci présente également des limites.

D’abord, une fragilité des panneaux en raison de l’épaisseur des panneaux. En théorie, cela devrait limiter l’utilisation à l’isolation d’un sol plat ou d’un mur droit et n’impose pas de restrictions qui pourraient défavoriser à l’intégrité structurelle. Cela ne présente pas une bonne résistance à la torsion, mais plutôt à la compression.

Il convient également de noter que la mousse de polystyrène n’offre pas de protection contre les rongeurs et le feu. De plus, le EPS n’offre pas une excellente isolation phonique.

Enfin, il est essentiel de souligner que le bilan environnemental du polystyrène n’est pas optimal même si le matériau est écologique et entièrement recyclable. C’est à cause de sa fabrication basée sur l’usage de dérivés du pétrole et la grande quantité énergétique.

Utilisation du polystyrène expansé

Le polystyrène expansé est utilisé en construction comme en rénovation pour une isolation thermique d’une maison sur les zones suivantes :

  • Les murs extérieurs (ITE) : il est préférable de miser sur une épaisseur comprise entre 14 et 20 cm (sauf pour une maison ancienne) ;
  • Les murs intérieurs : l’isolation s’associe avec des plaques de plâtre. Il faut une épaisseur comprise entre 12 et 16 cm pour le matériau ;
  • Les combles perdus : il faut viser une épaisseur de 25 à 35 cm ;
  • La toiture : privilégiez une épaisseur comprise entre 22 et 32 cm ;
  • Le sol : il faut que le sol soit bien plat. Choisissez un matériau dont l’épaisseur est de 10 à 5 cm ;
  • Les rampants sous toiture : utilisez un EPS avec une épaisseur comprise entre 20 et 25 cm.

L’EPS a de bonnes propriétés isolantes, avec spécialement une conductivité thermique suffisamment basse. Cela vous permet de bénéficier aux aides de l’État relatives à la rénovation d’énergie de constructions. Pour être éligible à cette subvention, il faut que les travaux d’isolation soient sous-traités à un artisan certifié RGE.

Le polystyrène extrudé

Appelé également XPS ou encore PSX, le polystyrène extrudé est un meilleur isolant. Il s’agit également d’un isolant synthétique, venant de l’industrie pétrochimique. Le mode de fabrication du XPS est basé sur la compression de billes de styrène, par l’intermédiaire d’un agent gonflant, notamment du CO2 ou du HFC). Le choix de ce dernier va impacter les performances thermiques du matériau isolant.

Ce processus de fabrication permet d’obtenir un isolant plus dense, ce qui offre une grande résistance thermique.

 isolation d'un mur extérieur avec un polystyrène expansé

Le polystyrène extrudé a l’avantage d’être utilisé pour l’isolation d’un sol ou d’un mur sans avoir besoin d’une installation avec une grande épaisseur. De plus, il est très résistant à la compression, à la chaleur, à l’humidité, à l’eau et au froid.

En outre, le polystyrène extrudé est disponible seulement sous la forme de panneaux et plaques. Son prix est plus élevé que le EPS.

Par contre, à l’instar de tout type de polystyrène, le PSX n’est pas performant en termes d’isolation acoustique ou phonique.

L’utilisation du polystyrène extrudé

En utilisant du polystyrène extrudé, vous pouvez isoler :

  • Des sols de votre maison ;
  • Des murs aussi bien par l’intérieur que par l’extérieur. Toutefois, il est déconseillé d’isoler des murs extérieurs d’une maison ancienne avec du polystyrène extrudé en raison de sa forte étanchéité à l’humidité et à l’eau ;
  • Une dalle ;
  • Des rampants ;
  • Une toiture extérieure.

Notez que l’épaisseur du XPS doit relativement faible pour une isolation thermique efficace.

Le polystyrène extrudé offre particulièrement un excellent confort d’été lorsqu’il est utilisé pour une isolation par l’extérieur des murs en parpaings ou en briques.

L’installation du XPS

En plus de son prix accessible, le polystyrène extrudé est simple à poser, ce qui contribue à son succès.

Pour installer du XPS, l’isolant devra d’abord être découpé à l’aide d’une scie précise ou même celle qui est circulaire. Vous pouvez le coller, le fixer entre des rails ou avec des chevilles.

Il est recommandé d’utiliser une mousse de polyuréthane afin de bien jointer de nombreux panneaux de polystyrène extrudé. Cela évitera la formation de ponts thermiques entre les panneaux, ce qui vous offre une parfaite étanchéité.

Tableau récapitulatif de la différence entre le polystyrène EPS et XPS

Polystyrène expansé Polystyrène extrudé
Mode de fabrication Produit par expansion de bille de polystyrène grâce à la vapeur d’eau, à la chaleur et au gaz Fabriqué à partir d’un mélange de billes de polystyrène avec un agent gonflant et par extrusion de ce mélange
Résistance à l’humidité et à l’eau Moyenne Forte
Résistance à
Particularité Plus léger Plus dense
Performance thermique Moins performant Plus performant
Prix Accessible Elevé

Voilà la différence entre le polystyrène expansé et extrudé.