Quelles sont les différentes applications concrètes du système de la blockchain ?

Quand on parle de blockchains, on pense directement au Bitcoin et aux autres cryptomonnaies, car tout leur système repose sur ce grand registre décentralisé et transparent. De nos jours, les différentes applications des blockchains publiques et privées vont bien au-delà des cryptos. Pour vous aider à mieux comprendre, nous avons sélectionné pour vous les applications concrètes des blockchains.

Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez toutes les réponses à vos questionnements dans l’article qui suit.

Comprendre le principe de la blockchain avant d’en apprendre plus sur ses applications

Tout d’abord, il faut savoir que la création de la toute première blockchain a été faite en parallèle à la création du Bitcoin par Satoshi Nakamoto en 2008. C’est une sorte de grand registre comptable sur lequel il est possible pour tout le monde de consulter l’ensemble des transactions depuis le tout début de la chaîne. Pour encore plus de sécurité et de fiabilité, les données ne sont pas stockées dans un seul endroit, mais par un système peer to peer partagé entre l’ensemble des utilisateurs. Cela rend les tentatives de piratage extrêmement fastidieuses, voire impossibles puisqu’il faudrait modifier chaque bloc de chaque version.

Pour résumer, nous pouvons dire que les caractéristiques principales d’une blockchain sont :

  • Sa traçabilité ;
  • Sa fiabilité ;
  • Sa transparence ;
  • Son haut niveau de sécurité ;
  • Sa rapidité dans le traitement des données ;
  • Son faible coût de fonctionnement.

Il n’en fallait pas plus pour que divers secteurs s’intéressent à ce système de stockage et de transmission de plus près.

Les applications les plus concrètes de la blockchain

Certains spécialistes et économistes affirment que les blockchains, quel que soit leur type (publique, privé, hybride ou en consortium), pourraient bien être la prochaine grande révolution industrielle depuis l’avènement d’Internet. Leurs domaines d’application sont très nombreux et très variés. Sans plus tarder, nous allons en citer quelques-uns.

Les transactions financières

Comme c’est déjà le cas avec le Bitcoin, l’Ethereum et d’autres cryptomonnaies, les transferts d’argent grâce à la blockchain peuvent bien devenir la norme. Cela permet une réduction drastique des frais grâce à la suppression d’intermédiaires et à l’allégement de la bureaucratie.

Les smart contracts

Le principe est assez simple. Rendre un contrat « intelligent » signifie que ses clauses peuvent être appliquées en temps réel. Dans le cas d’une caution, par exemple, l’argent pourrait être bloqué jusqu’à la sortie du locataire. Grâce à une « clé », un intermédiaire pourrait déterminer dans quelle direction le montant de la caution devrait aller.

L’IoT (Internet Of Things)

Dans le cas de l’Internet des objets, une blockchain sert de système de sécurité pour vos données. En effet, grâce à son système décentralisé, les données ne seront plus stockées dans un seul serveur et les pirater sera alors pratiquement impossible.

Le secteur de la santé

En mettant les dossiers médicaux sur une blockchain, il est possible d’améliorer grandement l’efficacité de toute la chaîne de santé (du médecin ou de l’hôpital à la pharmacie). Ainsi, n’importe quel médecin, chez qui vous irez, aura la possibilité d’obtenir la dernière mise à jour de votre dossier médical en quelques secondes.

Les chaînes d’approvisionnement

Quand on parle de traçabilité, on pense très souvent aux réseaux de grande distribution et de logistique. Et quoi de mieux qu’un système complètement transparent offrant la possibilité de remonter l’historique de chaque donnée ? C’est dans cette optique-là que de plus en plus de professionnels de ce secteur optent pour un système de blockchain.

Vers un nouveau système gouvernemental ?

Dans un futur plus ou moins proche, la blockchain servira à aider des états entiers à lutter contre les fraudes électorales en validant chaque vote comme on valide un bloc. Cela peut aussi permettre de mieux sécuriser les documents et de diminuer la bureaucratie.