Comment est-ce que la blockchain assure la fiabilité des BTC ?

Depuis quelques années maintenant, les cryptomonnaies sont rentrées dans le langage courant. Et si beaucoup de personnes ont déjà investi leur argent dans une crypto, comme le Bitcoin, beaucoup d’autres se demandent si c’est un placement réellement fiable. Quand on se pose la question de la fiabilité du Bitcoin, on nous répond très souvent par : blockchain.

Pourquoi considère-t-on que c’est un système sécurisé ? Et comment fonctionne une blockchain ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans cet article.

La blockchain et le BTC : qu’est-ce qu’une blockchain ?

Une blockchain est un système permettant de stocker et de transmettre des informations de manière transparente. Qui dit stockage, dit base de données. En effet, vous y trouverez tous les échanges effectués entre les membres depuis la création de la blockchain. Vu que tout le monde y a accès et que la moindre petite modification est visible de tous, il n’y a aucune opacité, aucune falsification possible et aucun intermédiaire.

Il y a deux types de blockchains :

  • La blockchain publique ;
  • La blockchain privée.

Le fait qu’une blockchain soit publique ou privée dépend uniquement du souhait de son créateur. Si elle est privée, il faut une autorisation spéciale pour y accéder. Si elle est publique, tout le monde peut la consulter.

Quel est le rapport entre la blockchain et le BTC ?

Ce qui est intéressant, c’est que d’un côté, la base du système Bitcoin est la blockchain, et d’un autre côté, une blockchain fonctionne avec ce que l’on appelle un « token » (jeton en français). Ce dernier est tout simplement un actif numérique et programmable qu’il est possible d’échanger entre les membres d’une blockchain.

Pour le Bitcoin, la blockchain est une sorte de registre comptable qui regroupe toutes les transactions BTC des utilisateurs, et ce, depuis la création de cette crypto. Elle est décentralisée. Il n’y a donc pas d’organisme de gestion à proprement parler comme pour les banques, et tout le monde est, en quelque sorte, gérant.

Comment fonctionne la blockchain dans le cas du BTC ?

La production de nouveaux Bitcoins représente une rémunération contre la validation des blocs de transaction par les « mineurs ». Pour ce faire, ces derniers doivent décrypter des données pour pouvoir les inscrire dans la blockchain. Avec le temps et la concurrence grandissante, cette rémunération baisse d’année en année. En 2020, elle était aux alentours de 6 Bitcoins par bloc validé. Ceci dit, il faut savoir qu’il n’y a que 21 millions de Bitcoins en tout et pour tout.

Il est possible pour tout le monde de lire une blockchain. Pour pouvoir consulter la blockchain du Bitcoin, il faut consulter ce que l’on appelle des « explorateurs de blocs » et entrer un numéro de bloc.

Pourquoi est-ce que la blockchain est un gage de sécurité pour le BTC ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, ce qui fait la fiabilité du Bitcoin, c’est la fiabilité de la blockchain. Voici les raisons qui font que cette dernière a un tel niveau de sécurité :

  • Elle est transparente ;
  • Elle permet une traçabilité totale des transactions ;
  • Le système est décentralisé ;
  • Elle est totalement autonome ;
  • Elle est publique et consultable par tout le monde ;
  • La validation des nœuds ne se fait qu’après un long processus de décryptage ;
  • L’historique d’une blockchain, depuis sa création, ne s’efface jamais ;
  • Il n’est pas possible de modifier les blocs validés.

Avec ce degré élevé de fiabilité, il faut savoir que le système de la blockchain peut être appliqué à divers secteurs comme un registre qui trace les entrées et les sorties dans le domaine pharmaceutique, industriel, etc.