Comment fonctionne la blockchain de l’Ethereum ?

La cryptomonnaie ne cesse de se développer et d’évoluer en prenant une place importante sur le marché financier. En effet, c’est une monnaie virtuelle qui permet de réaliser plusieurs échanges. On a, par exemple, le Bitcoin, l’Ethereum, etc. Cette dernière a été lancée en 2015 et permet d’héberger des applications collaboratives et décentralisées. Elle peut être utilisée sans souci et sans aucune intervention de l’état.

Alors, que faut-il savoir sur l’Ethereum ? Nous vous répondons dans cet article.

Le fonctionnement de la blockchain de l’Ethereum

La blockchain de l’Ethereum est comme celle du Bitcoin. La seule différence est que son programme repose sur un langage qui aide les développeurs à écrire des logiciels qu’on appelle des contrats intelligents.

Les contrats intelligents présentent de nombreux avantages. Dans la liste suivante, nous en citons quelques-uns :

  • Eliminer les intermédiaires, et donc avoir des coûts minimes ;
  • Permettre à l’utilisateur de contrôler son compte et ses transactions ;
  • Les contrats sont enregistrés, cryptés, puis copiés. La copie est sauvegardée dans la blockchain publique ;
  • Tous les participants aux contrats intelligents peuvent avoir accès aux offres du marché de cette crypto.

Les contrats intelligents sont encore nouveaux et présentent quelques inconvénients, notamment en ce qui concerne le code qui se traduit littéralement. Ainsi, dans le cas où on ferait une mauvaise action en créant un contrat intelligent, de mauvais résultats peuvent se produire et on ne pourra même pas les annuler.

La blockchain de l’Ethereum : comment investir dans l’Ethereum ?

Pour acheter de l’Ethereum, le cours est généralement présenté en dollars, en euro ou en GBP. Ainsi, on vend un certain montant d’une devise de son choix pour acheter en contrepartie de l’Ethereum.

Deux cas de figure sont possibles :

  • Dans le cas où le cours de l’Ethereum serait élevé, on réalise un profit lorsqu’on revend ;
  • Dans le cas où le prix de l’Ethereum serait bas et qu’on souhaiterait vendre, on subit certainement une perte.

Il est donc conseillé de bien se renseigner avant d’acheter de l’Ethereum et d’accéder à un portefeuille afin de conserver les Ethers achetés. Il est possible d’ouvrir un compte de CFD trading sur CMC Markets afin de trader l’Ether via votre compte de CFD trading. Cela ne veut pas dire qu’on devient propriétaire de l’Ether. On ouvre plutôt une certaine position qui va permettre d’augmenter ou de diminuer la valeur de l’Ethereum selon les mouvements du cours de l’Ethereum contre une monnaie fiduciaire.

Les CFD sont en fait des produits sur marge, c’est-à-dire qu’on doit déposer un pourcentage de la valeur totale de la transaction afin d’ouvrir une position. Il n’est pas nécessaire d’immobiliser tout son capital pour acheter de l’Ethereum. On peut utiliser une petite marge initiale.

Ce qu’il faut savoir sur la blockchain de l’Ethereum

Pour effectuer une transaction avec l’Ethereum, c’est pratiquement la même chose que toute transaction bancaire classique et avec les mêmes informations, notamment le montant qu’on souhaite envoyer, la personne pour qui on souhaite envoyer ainsi qu’une signature privée de l’envoyeur afin d’authentifier et de sécuriser la transaction.

En Blockchain, on a des blocs qui contiennent toutes les transactions effectuées durant au moins les 10 dernières minutes.

Aussi, pour ouvrir un compte de trading en blockchain, on a le choix entre ouvrir un compte démo pour s’entraîner et apprendre à trader, ou bien si on est déjà amateur, on peut ouvrir directement un vrai compte en inscrivant ses coordonnées, notamment son nom, son prénom, ses identifiants, son numéro de téléphone, son pays de résidence, etc. Après avoir validé le compte, on peut commencer à trader.