Fonctionnement d’une transaction en blockchain

Il est de notoriété que les cryptomonnaies sont transparentes et permettent de vérifier toutes les transactions. Ceci dit, il demeure toujours une part de flou qu’on n’arrive pas tous à comprendre. Celle-ci concerne la blockchain et son fonctionnement.

Comment alors se déroule la transaction sur blockchain ? Est-il possible de consulter l’historique d’une transaction sur blockchain ? Si oui, comment le lire ? Pour toutes ces interrogations que vous n’arrivez pas toujours à suivre, nous essayons de vous simplifier les réponses.

Vérifier une transaction blockchain

Le Bitcoin, Litecoin et autres cryptomonnaies ont bien des particularités en comparaison de l’argent classique. Le fonctionnement des cryptomonnaies repose sur une technologie spécifique : la blockchain, un grand registre regroupant toutes les transactions.

Les transactions effectuées pour toutes les cryptomonnaies sont enregistrées sur une blockchain contenant tout l’historique.

Les blockchains utilisées pour les transactions de cryptomonnaies sont publiques et il est possible d’y consulter les détails de toute transaction effectuée. Cela est pratique et utile, dans le sens où il est possible de vérifier toutes les transactions envoyées et reçues.

S’il vous arrive de penser que votre solde de Bitcoins n’est pas celui qui est affiché par le service, ou si vous n’avez pas confiance en une personne qui est censée effectuer la transaction, vous n’avez plus à tout miser sur la confiance. Vérifiez directement sur la blockchain pour en avoir le cœur net.

Où trouver l’historique des transactions sur blockchain ?

Pour consulter l’historique des transactions sur une blockchain, il faut recourir à des explorateurs de blocs. Sur ces interfaces, il est possible de vérifier le solde des adresses et de consulter les détails des transactions en plus d’autres informations.

Il y a de nombreux explorateurs de blocs, tout comme il y a de nombreuses cryptomonnaies. Généralement, un explorateur de blocs n’est pas spécifique qu’à un unique crypto-actif.

Certains explorateurs de blocs sont très connus, d’autres beaucoup moins. Voici dans l’ensemble ceux qu’on retrouve le plus souvent :

  • Blockchain.com ;
  • Blockstream ;
  • Etherscan ;
  • Ethplorer ;
  • Bithomp ;
  • XRP Charts.

Sur ces explorateurs de blocs, vous pourrez rechercher le solde de toutes les adresses individuelles que vous voulez. Vous pouvez également consulter les détails des transactions à partir de l’identifiant de la transaction.

En consultant l’historique d’une adresse donnée, vous trouverez toutes les transactions entrantes et sortantes effectuées depuis que l’adresse a été créée.

Pour les détails de la transaction, vous trouverez :

  • Le bénéficiaire ;
  • Le montant payé ;
  • Les frais de la transaction ;
  • L’émetteur de la transaction.

Pour faire simple, les explorateurs de blocs sont comme des encyclopédies spécifiques aux transactions et aux adresses blockchain, et vous avez la possibilité de consulter l’historique de ces encyclopédies.

Lire une transaction blockchain sur un explorateur de blocs

Pour les non-initiés, l’historique d’une transaction blockchain est un amalgame incompréhensible de chiffres et de lettres. Si on découpait cela en petites sections, voici ce que ça donnerait :

  • L’empreinte de transaction ;
  • Les adresses d’envoi ;
  • Les frais ;
  • Les adresses de réception ;
  • Le statut de la transaction.

Commençons par l’empreinte de transaction : c’est un identifiant propre à la transaction, une sorte de code qu’il faut saisir dans l’explorateur de blocs pour consulter les détails de la transaction blockchain.

L’adresse d’envoi indique l’émetteur de la transaction et le montant envoyé. En cliquant dessus, s’affichent toutes les transactions entrantes et sortantes.

Pour toute transaction, des frais sont relevés pour être versés aux validateurs des blocs qui renferment les transactions. Quant aux adresses de réception, c’est une section qui regroupe les adresses des bénéficiaires. Il est possible d’y voir le montant reçu sur chaque adresse, ainsi que l’historique des transactions précédentes.

Enfin, le statut de la transaction est ce qui en fait une transaction valide. La transaction doit obligatoirement être confirmée par les validateurs. Si elle est non confirmée, elle sera considérée comme annulée ou invalide.